MOT DU FONDATEUR

Je crois fermement que nul n'a le droit d'être heureux seul.  

Or, ce monde profondément désarticulé et désorienté par les standards de réussite sociale et professionnelle, nous contraint bien souvent à ne regarder qu'à nos projets et défis personnels.

Il n'y a ni cours, ni diplôme à recevoir pour la charité; il faut juste donner. Nul besoin d'être opulent pour être bienveillant, il faut juste partager.

CHARITIS est l'une des réponses aux défis de ce siècle présent et des échéances à venir. Mon désir est de maintenir la flamme de l'espoir face aux misères humaines alimentées par l'indifférence, susciter et promouvoir diverses opportunités afin d'accorder à chacun le droit d'exercer fièrement son talent.

Je le dirai toujours, je suis un passionné  de la Charité et mon credo se résume au mieux en cette assertion d'André-Marie AMPERE  :

 

"Je possèderai tout ce que l'on peut désirer au monde pour être heureux, il me manquerait tout le bonheur d'autrui".

Guy Stéphane AYEMOU